Bastogne Barracks

(Musée)

Bastogne Barracks

Le 16 décembre 1944, les Allemands lancent leur dernière offensive majeure à l’ouest. Bastogne est un objectif d’une importance capitale que les Américains doivent défendre coûte que coûte. Un homme, le Brigadier Général Anthony McAuliffe, Commandant ad interim de la 101st Airborne Division arrive le 19 décembre 1944 à Bastogne avec sa division et installe son quartier général dans la caserne Sous-Lieutenant Heintz. Le 22 décembre 1944, il entre l’Histoire en prononçant le célèbre « Nuts » à la demande de reddition des Allemands qui encerclent la ville. Cette réplique négative et brève aura un impact majeur sur le dénouement de la Bataille des Ardennes.

Depuis 2010, BASTOGNE BARRACKS est aménagée en Centre d’Interprétation de la Seconde Guerre mondiale. Bastogne Barracks, caserne de 1936 construite pour le 2éme régiment de Chasseurs Ardennais, ancien centre de formation des Jeunesses Hitlériennes, QG américain durant la bataille des Ardennes, centre d’interprétation de la Seconde Guerre, centre de restauration de véhicules militaires.
Vous pourrez découvrir une des plus grandes collections de véhicules militaires visibles sur le continent, ainsi que quantité de matériels divers relatifs à la Seconde Guerre mondiale.

Menu
X