Bastogne

(Patrimoine architectural)

Bastogne

6600 Bastogne

Ville hautement commerciale (plus de 300 commerces ouverts le dimanche) et chef-lieu d’arrondissement, Bastogne est la plaque tournante de l’Ardenne. Ville de la dernière borne de la Voie de la Liberté, Bastogne, appelée aussi Nuts City, a livré la grande bataille finale de l’Offensive des Ardennes.
Dans les environs de la ville, on peut voir différents monuments dont ceux de McAuliffe, Patton, Glessener et Cady. Une stèle marquant l’endroit où le premier char du groupe Bayerlein a sauté, ainsi que le fortin “Boggess”, lieu de jonction des troupes de Patton et de la 101e Airborne.
Outre ces monuments, à chaque entrée de la ville, sont postées des coupoles de char.
Sur la route d’Houffalize se trouve le cimetière militaire allemand à Noville-Recogne. Un monument indien a aussi été érigé à Recogne en hommage à la population indienne, tombée pendant l’hiver 44-45. A Rachamps (Noville), l’église Saint-Lambert est classée en raison notamment de sa tour romane et du mobilier du XVIIIe siècle, œuvre du sculpteur Jean-Georges Scholtus.
Bastogne est aussi un centre commercial de première importance et encore ville étape de la célèbre doyenne cycliste “Liège-Bastogne-Liège” (avril) ainsi que d’une autre merveilleuse manifestation “Le circuit des Ardennes” réservée aux ancêtres “autos – motos” en juillet.

Menu
Translate »
X