Musée de la porte de Trèves

(Musée)

Musée de la porte de Trèves

Place de la Porte de Trèves – 6600 Bastogne
+32(0)61 21 32 87
Itinéraire

La porte de Trèves, dernier vestige médiéval bastognard!

Le premier usage de la Porte de Trèves (tour carrée d’environ huit mètres de côté et dix-sept mètres de haut) était de permettre l’accès à la ville.

Le premier usage de la Porte de Trèves (tour carrée d’environ huit mètres de côté et dix-sept mètres de haut) était de permettre l’accès à la ville. En l’an 1332, Jean l’Aveugle, comte de Luxembourg et de La Roche, roi de Bohème et de Pologne, accorde la charte de franchise à la ville permettant à celle-ci de s’entourer de remparts, de tours et de deux portes : la Porte Haute (démolie en 1825) et la Porte Basse ou Porte de Trèves. En échange, la ville a pour obligation d’entretenir les remparts et les bourgeois doivent en assurer la garde.

En 1688, les remparts sont démolis sur l’ordre du roi Louis XIV et la Porte est convertie en prison et en maison de passage jusqu’à la guerre 14-18. Au XIXème siècle déjà, des travaux de restauration ont été nécessaires. Les dégâts causés par l’offensive von Rundstedt en 44-45 ont presque provoqué la ruine du bâtiment.

A ce jour, la Porte de Trèves est un des derniers vestiges des fortifications qui entouraient la ville au Moyen-âge.
Gérée par le Cercle d’Histoire, elle reçoit les visites de groupes (scolaires et autres) sur rendez-vous. Des expositions temporaires s’y tiennent aussi.

Menu
Translate »
X